La méditation transcendantale dans les prisons

mars 3, 2020 - Temps de lecture: 2 minutes

Ce message de gratitude est celui d'un jeune détenu qui purge une peine de 27 ans. Il a appris la Méditation Transcendantale (MT) après sa première année de prison et pratique maintenant depuis près de 4 ans. Sa transformation a été incroyable.

"J'ai remarqué des changements dans ma vie de méditant de Méditation Transcendantale. J'ai 22 ans et j'ai eu beaucoup de problèmes. Maintenant, je suis en prison. J'ai été sous les verrous pendant presque 5 ans. Je prenais beaucoup de médicaments, surtout pour ma colère. Quand le médecin m'enlevait mes médicaments, je me mettais en colère et je frappais les autres. Mais maintenant que je fais de la MT, je suis heureux. Je suis heureux de dire que je n'ai plus pris de médicaments depuis que j'ai eu pratiqué la MT pendant 5-6 mois. C'était il y a 3 ou 4 ans.

Les choses s'améliorent pour moi.

Mon instructeur de MT est venu à l'OSCI et m'a dit que je pouvais être heureux avec la MT, pas en colère.

Tout ce dont j'avais besoin, c'était qu'un autre médecin ou une autre personne me dise qu'il pouvait me soigner. Mais je me suis dit : quel est le problème, ce n’est qu’un autre essai. Et donc, j'ai appris.

Maintenant, je suis devenu accro à la MT. Je ne peux pas m'arrêter, ça m'a sauvé la vie. Ça m'a m'a libéré des obstacles que j'avais mis en place pour me protéger et m’a permis d'être moi-même. Je suis heureux d'avoir appris cette MT.

Je suis également heureux que nous ayons des gens dans ce monde qui peuvent venir ici et nous considérer comme des personnes, et non comme des condamnés.

Merci à tous les instructeurs de MT. Vous m'avez sauvé la vie.
Sincèrement,
David H.

Note : David a appris la MT à l'Oregon State Correctional Institution

 


SPT - Témoignage d'un policier

février 15, 2020 - Temps de lecture: 5 minutes

Policier

Je suis policier depuis une vingtaine d’années, marié et père de deux enfants.
J’ai exercé dans plusieurs commissariats dans des services différents.
Comme la majorité de mes collègues, quel que soit le service où il m’a été demandé d’exercer mes missions, j’ai été confronté de manière quotidienne à la mort, à la violence et à des situations sordides voire très choquantes.

Lire la suite


SPT - Témoignage d'un légionnaire

février 15, 2020 - Temps de lecture: 3 minutes

Soldat

"Il y a encore 3 mois, j'étais un militaire à l'âme fracassée par des souffrances, invisibles pour beaucoup, survenues après avoir vécu en face la mort de mes frères d'arme, après avoir connu l'atrocité de la guerre, dans le désert d'Afghanistan.
Depuis ce retour de mission, je n'avais que cette seule impression celle de survivre, avec je l'avoue l'envie une fois de quitter cette terre qui pour moi ne devenait plus qu'enfer, le jour comme la nuit.
(...)

Lire la suite